Paris : « Confort moderne » Du 17 octobre 2020 au 30 janvier 2021 à la galerie Valentin

De la rue, l’imposant bureau en zébrano sur lequel est posé une maquette de grand ensemble induit une alerte dans l’esprit du passant devenu soudain observateur. A l’aperçu de la photographie
en plan large dressée en vis-à-vis de la bibliothèque, le questionnement émerge : que cherche-t-on à figurer
ainsi ? La représentation d’un bureau d’architecte ou de constructeur au milieu du siècle dernier ? Pourquoi ici et maintenant ? La seconde salle, avec ses scènes d’intérieur datées, pourrait confirmer l’impression décorative laissée par la première,
si la série photographique de Nicolas Moulin, ses maquettes, ne projetaient une forme de tension dans chacune des pièces (bureau, salon, salle à manger…) reconstituées pour l’occasion. Cités-dortoirs sans âme, édifices mégalomanes en passe de s’effondrer, autant de no-man’s lands, au sens premier du terme, créés par l’artiste, comme un réquisitoire envers une architecture qui aurait oublié de servir l’homme ou que l’homme aurait désertée.
POUR EN SAVOIR PLUS ET POURSUIVRE LA LECTURE PRESENTATION https://www.galeriechezvalentin.com/

Ci-dessus les images de notre visite